Adopter

 

 

L'ADOPTION

 

 

 

Ce texte est extrait de la brochure "Adoption d'un animal" éditée par la Confédération Nationale des SPA de France (25 quai Jean Moulin. 69002 Lyon).
Attention : il existe deux SPA en France, celle de Paris et la CONFEDERATION des SPA basée à LYON.

Avant d'adopter un compagnon, avez-vous pensé :
à ce que vous ferez quand vous partirez en vacances ?
que le chien doit être promené au moins trois fois par jour,

que si votre animal est malade, il faudra payer le vétérinaire et les médicaments ? 

que nourrir un gros chien revient relativement cher ?
qu'il s'agit non d'un objet, mais d'un être vivant qui a, lui aussi, son caractère, ses besoins, y compris le besoin d'aimer et d'être aimé ?
que pendant dix à quinze ans, vous serez TOUT pour lui ?

Les obligations concernant l'adoption
Communiquer sans tarder les nouvelles coordonnées en cas de changement de domicile ou de numéro de téléphone.
S'engager à faire vacciner l'animal regulièrement.
Ne donner ni vendre l'animal à quiconque, mais le restituer exclusivement à l'association si l'on désire s'en séparer.
Si l'animal s'échappe : aviser le plus rapidement possible les associations de protection animale, la police locale, la gendarmerie, la fourrière, la municipalité.

Conseils aux adoptants

S'il y a souvent des coups de foudre entre adoptant et adopté, il se peut aussi que vous emmeniez une bête malheureuse, une bête qui a beaucoup de peine parce que ses premiers maitres l'ont abandonnée, qu'elle ne le sait pas, qu'on ne peut pas le lui expliquer et que, vous comme nous, sommes des obstacles l'empêchant de retourner chez elle. Certains de nos pensionnaires n'ont qu'une idée en tête : s'échapper pour aller retrouver leur ancienne maison et leurs anciens maitres.
Pour cette raison, il est très important que pendant les premiers temps vous soyez particulièrement vigilant. Sortez votre chien toujours en laisse. Si votre jardin n'est pas clos, ne laissez pas votre chien  et sans surveillance tant qu'il n'est pas parfaitement habitué à son nouveau domaine.
Un animal abandonné est quelque fois désaxé, il a perdu ses repères. Il avait des habitudes de propreté qui peuvent être perturbées. A votre insu, vous allez changer sa nourriture. Il ne saura pas ou s'abriter chez vous. Durant vos premières absences, il risque de pleurer parce qu'il se croit à nouveau abandonné... Il vous faudra lui donner un nouveau rythme de vie, en faisant preuve d'indulgence et de patience.
Et surtout, ne forcez pas son affection : qu'il s'agisse, parlez-lui doucement, calmement, mais laissez-le venir à vous de LUI-MÊME. Vous arriverez plus vite au résultat que vous souhaitez.
Vous constaterez, à la lecture de ces lignes, que posséder un animal demande de votre part de la patience, de la compréhension, quelques connaissances et beaucoup d'amitié. N'oubliez pas que le bonheur et la bonne santé de votre compagnon dépendent de vous, mais seront aussi votre récompense. Si ces petites obligations sont au-dessus de votre courage, mieux vaut ne pas vous encombrer d'un animal, quel qu'il soit.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site