Groupe 2

50 Races de chiens de type Pinscher et Schnauzer – Molossoïdes – Races de chiens de montagne et de bouvier suisses et autres races de chiens. Affenpinscher Berger d'Anatolie Berger d'Asie Centrale Berger du Caucase Berger du Karst Berger Yougo

pinscher

PINSCHER NAIN (Zwergpinscher)

ORIGINE : Allemagne.
 
UTILISATION : Chien de famille et d'accompagnement.
CLASSIFICATION F.C.I. : Groupe 2 Chiens de type Pinscher et Schnauzer , Molossoïdes, chiens de montagne et de bouvier suisses et autres races. Section 1 Chiens de type Pinscher et Schnauzer Sans épreuve de travail.

BREF APERCU HISTORIQUE : Déjà au début du 20ème siècle, le nombre des Pinschers nains était grand, et, en 1925, le livre des origines comportait déjà 1300 inscriptions de cette race. A partir des nombreuses variétés de couleur, comme chez le Pinscher allemand, on sélectionna les chiens de couleur noire avec des marques plus claires et les unicolores d'un ton rouge à brunâtre.

ASPECT GENERAL : Le Pinscher nain est un modèle réduit du Pinscher allemand exempt de tout défaut de nanisme. Elégant, son poil ras et lisse met en évidence sa forme inscriptible dans le carré.

PROPORTIONS IMPORTANTES : • Le rapport entre la longueur du corps et la hauteur au garrot doit autant que possible souligner la forme carrée. • La longueur totale de la tête (mesurée de l'extrémité de la truffe à la protubérance occipitale) correspond à la moitié de la longueur du dessus (mesurée du garrot à l'attache de la queue).

COMPORTEMENT / CARACTERE : Eveillé, d'un tempérament vif, plein d'assurance et d'un caractère équilibré. Ces qualités en font un chien de famille et d'accompagnement agréable.

TETE REGION CRANIENNE : Crâne : Fort et allongé ; la protubérance occipitale n'est pas fortement saillante ; le front est plat et parallèle au chanfrein. Stop : Léger, mais distinct.

REGION FACIALE : Truffe : Elle est bien développée et toujours noire. Museau : Son extrémité a la forme d'un coin tronqué. Le chanfrein est droit. Lèvres: Noires, fermes, appliquées à plat contre les mâchoires ; la commissure des lèvres est serrée. Mâchoires/dents : Maxillaire et mandibule puissants. L'articulé en ciseaux est complet (avec 42 dents conformément à la formule dentaire du chien) et fort ; les dents s'adaptent correctement et sont d'un blanc pur. Les masséters sont fortement développés sans donner aux joues un relief déplaisant. Yeux : Foncés, de forme ovale ; les bords des paupières sont pigmentés de noir et épousent bien la forme du globe oculaire. Oreilles : Droites, repliées, attachées haut, en forme de « V », elles pointent vers l'avant en direction de la tempe et leur face interne est accolée aux joues ; le pli parallèle ne doit pas dépasser le niveau du crâne.

COU : Noblement galbé, pas trop court, il s'insère sans heurt dans le garrot ; sec, sans fanon ni peau lâche ; la peau de la gorge est ferme et bien appliquée sans former aucun pli.

CORPS : Ligne du dessus : Dès le garrot légèrement en pente vers l'arrière. Garrot : Il constitue le point le plus haut du dessus. Dos : Fort, court et ferme. Rein : Fort. La distance entre le dernier arc costal et la hanche est courte, de sorte que le chien apparaît ramassé. Croupe : Elle se fond imperceptiblement en léger arrondi dans la racine de la queue. Poitrine : De largeur modérée, de coupe transversale ovale, elle descend jusqu'au niveau des coudes. Le poitrail est nettement accusé par la pointe du sternum. Ligne du dessous et ventre : Les flancs ne sont pas exagérément relevés. Avec la partie inférieure de la cage thoracique, le dessous dessine une belle ligne arquée.

QUEUE : Queue naturelle.

MEMBRES ANTERIEURS : Généralités : Vus de face, les antérieurs sont solides, droits et pas serrés. Vus de profil, les avant-bras sont droits. Epaules : L'omoplate est fermement attachée à la cage thoracique, dûment musclée des deux côtés de l'épine scapulaire et dépasse en hauteur les apophyses épineuses des vertèbres thoracales. Aussi oblique que possible et bien placée en arrière ; l'angle qu'elle forme avec l'horizontale est d'environ 50°. Bras : Bien au corps, solide et musclé. L'angle entre les omoplates et le bras est de 95-105°. Coudes : Correctement appliqués, tournés ni en dedans ni en dehors. Avant-bras : Développé en puissance et bien musclé, vu de face et de profil il est absolument droit. Carpe : Solide et stable. Métacarpe : Solide et élastique ; vu de face vertical, vu de profil légèrement incliné par rapport au sol. Pieds antérieurs : Courts et ronds. Les doigts sont serrés et cambrés (pieds de chat), les coussinets résistants, les ongles courts, noirs et solides.

MEMBRES POSTERIEURS : Généralités : Vus de profil, les postérieurs sont obliques, vus de derrière ils sont parallèles et pas trop serrés. Cuisse : De longueur moyenne, large et fortement musclée. Grasset : Tourné ni en dedans ni en dehors. Jambe : Longue et forte, nerveuse, elle se prolonge dans un jarret solide. Jarret : Angulation accusée ; articulation solide, stable, tournée ni en dedans ni en dehors. Métatarse : Vertical par rapport au sol. Pieds postérieurs : Un peu plus longs que les antérieurs ; doigts serrés et cambrés ; ongles courts et de couleur noire.

ALLURES : Le Pinscher nain est un trotteur. Dans le mouvement le dos reste ferme et relativement calme. Le déroulement du mouvement est harmonieux, énergique, franc et dégagé ; les enjambées sont étendues. Le trot typique est allongé, souple et coulant ; la poussée est bonne et l'extension des antérieurs est franche.

PEAU : Sur tout le corps, elle est bien appliquée aux tissus sousjacents.

ROBE POIL : Ras et bien fourni, bien couché et luisant, sans plages glabres.

COULEUR : • Unicolore : Rouge cerf, rouge-brun à rouge-brun foncé. • Noir et feu : Poil d'un noir de jais avec des marques rouges ou brunes. On recherche des marques feu aussi foncées que possible, de couleur intense et bien délimitées. Les marques feu se répartissent comme suit : au-dessus des yeux, à la gorge, aux métacarpes, aux pieds, aux faces internes des membres postérieurs, sous la racine de la queue et en forme de deux triangles réguliers et bien séparés l'un de l'autre sur la poitrine.

TAILLE ET POIDS : Taille : hauteur au garrot pour mâles et femelles : 25 à 30 cm. Poids : pour mâles et femelles : 4 à 6 kg.

DEFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité. En particulier : • Constitution générale lourde ou légère, sujet haut ou bas sur pattes. • Crâne lourd ou rond. • Front plissé. • Museau court, pointu ou étroit. • Articulé en pince. • Oeil clair, trop petit ou trop grand. • Oreilles attachées bas, très longues ou portées différemment l'une de l'autre. • Peau de la gorge lâche. • Dos trop long, voussé ou peu soutenu. • Dos de carpe. • Croupe avalée. • Pieds allongés. • Sujet qui va l'amble. • Allures relevées, troussées. • Poil clairsemé. • Tiquetage, raie de mulet ( bande noire qui suit la ligne médiane du dos), selle foncée, robe décolorée ou éclaircie. • Taille inférieure ou dépassant de 1 cm les normes indiquées par le standard.

DEFAUTS GRAVES • Caractère sexuel insuffisant (p.ex. femelle de type masculin). • Aspect général grêle. • Tête en forme de pomme. • Absence de parallélisme des lignes supérieures du crâne et du chanfrein. • Coudes tournés en dehors. • Postérieurs trop engagés. • Arrière-main droit ou en tonneau. • Jarrets tournés en dedans. • Taille inférieure ou dépassant de plus de 1 cm et de moins de 2 cm les normes indiquées par le standard.

DEFAUTS ELIMINATOIRES • Comportement peureux, agressif, méchant, exagérément méfiant, nerveux. • Toute malformation. • Sujet insuffisamment typé. • Défauts d'articulé comme prognathisme supérieur, prognathisme inférieur ou déviation de l'arcade incisive. • Défauts graves d'ensembles touchant la constitution, le poil ou la couleur. • Taille inférieure ou dépassant de plus de 2 cm les normes indiquées par le standard.

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

rottweiler

Le Rottweiler est un chien robuste de taille moyenne à grande, ni lourd, ni léger, ni haut sur pattes, ni levretté. D'humeur aimable et paisible, il aime les enfants ; il est très attaché, obéissant, docile et travaille avec plaisir

ROTTWEILER

ORIGINE : Allemagne.

UTILISATION : Chien de compagnie, de service et d'utilité.

CLASSIFICATION F.C.I. : Groupe 2 Pinscher et Schauuzer, Molossoïdes, chiens de montagne et de bouvier suisses et autres races. Section 2.1 Molossoïdes, type dogue. Avec épreuve de travail.

BREF APERCU HISTORIQUE : Le Rottweiler compte parmi les plus anciennes races de chiens. Son origine remonte au temps des Romains. Il était alors un chien de garde et de troupeau. Il escorta les légions romaines lorsqu'elles franchirent les Alpes, protégeant les hommes et menant le bétail. Lorsque les légions s'installèrent dans la région de Rottweil, ces chiens se trouvèrent en contact avec les chiens indigènes et il se produisit des croisements entre les deux variétés. Les principales fonctions du Rottweiler restèrent la garde et la conduite des grands troupeaux ainsi que la défense du maître et de ses biens. La vieille ville impériale de Rottweil finit par lui octroyer son nom : chien de boucher de Rottweil. Les bouchers faisaient l'élevage de ces chiens uniquement en fonction de leurs performances comme chiens d'utilité. Il se développa ainsi au fil des ans une race tout à fait exceptionnelle de chiens de garde et de troupeau, utilisé aussi comme animal de trait. Lorsqu'au début du 20ème siècle la police eut besoin de chiens de service, on testa également le Rottweiler et il s'avéra qu'il était parfaitement bien adapté aux missions d'un chien de police. Il fut officiellement reconnu comme tel en 1910. L'élevage du Rottweiler est orienté vers un chien débordant de vigueur, noir, aux marques feu bien délimitées, dont l'aspect général massif n'altère aucunement la noblesse et qui se prête tout spécialement à l'emploi comme chien de compagnie, de service et d'utilité.

ASPECT GENERAL : Le Rottweiler est un chien robuste de taille moyenne à grande, ni lourd, ni léger, ni haut sur pattes, ni levretté. De proportions harmonieuses, son aspect trapu et vigoureux laisse présager force, souplesse et endurance.
PROPORTIONS IMPORTANTES : La longueur du tronc mesurée de la pointe de l'épaule à la pointe de la fesse ne doit dépasser la hauteur au garrot que de 15% au maximum.

COMPORTEMENT / CARACTERE : D'humeur aimable et paisible, il aime les enfants ; il est très attaché, obéissant, docile et travaille avec plaisir. Son apparence trahit une robustesse naturelle. Il est sûr de lui, jouit d'un équilibre nerveux parfait et est difficile à impressionner. Il réagit avec beaucoup d'attention à ce qui l'entoure.

TETE REGION CRANIENNE : Crâne : De longueur moyenne, large entre les oreilles ; de profil le front est modérément convexe. Protubérance occipitale bien développée, sans saillie prononcée. Stop : Bien marqué.

REGION FACIALE : Truffe : Bien développée, plutôt large que ronde, aux narines relativement grandes. Elle est toujours noire. Museau : Il ne doit faire ni trop long ni trop court par rapport au crâne. Chanfrein rectiligne à base large, diminuant modérément de largeur d'arrière en avant. Lèvres : Noires, bien serrées, commissures labiales fermées. Gencives foncées autant que possible. Mâchoires/dents : Mâchoires puissantes et larges, autant l'inférieure que la supérieure. Denture puissante et complète (42 dents). Les incisives supérieures s'articulent en ciseaux sur celles de la mâchoire inférieure. Joues : Arcades zygomatiques bien marquées. Yeux : De grandeur moyenne, en amande, de couleur brun foncé ; paupières bien appliquées contre la globe oculaire. Oreilles : Moyennes, pendantes, triangulaires, très écartées l'une de l'autre et attachées haut. Ramenées sur l'avant et bien accolées, elles font paraître la région crânienne plus large qu'elle ne l'est en réalité.

COU : Puissant, de longueur moyenne, bien musclé, avec profil supérieur du cou légèrement galbe. Il est sec, sans fanon, ni laxité de peau à la gorge.
CORPS : Dos : Droit, puissant et ferme. Rein : Court, fort et haut. Croupe : Large, de longueur moyenne, légèrement arrondie. Elle ne doit être ni rectiligne ni avalée. Poitrine : Spacieuse, large et bien descendue (environ 50% de la hauteur au garrot) avec un poitrail bien développé et des côtes bien cintrées. Ventre : Flancs pas retroussés.

QUEUE : En état naturel, horizontale en prolongement de la ligne du dessus ; au repos elle peut être pendante.

MEMBRES ANTERIEURS : Généralités : Vus de face, les membres antérieurs sont droits et non serrés. Vu de profil, l'avant-bras est vertical. L'omoplate forme avec l'horizontale un angle d'environ 45°. Epaule : Bien placée. Bras : Bien appliqué contre le tronc. Avant-bras : Vigoureusement développé et bien musclé. Métacarpe : Légèrement élastique, puissant, légèrement incliné Pieds antérieurs : Ronds, avec les doigts bien serrés et cambrés. Coussinets fermes. Ongles courts, noirs et solides.

MEMBRES POSTERIEURS : Généralités : Vus de derrière, les membres postérieurs sont droits et son serrés. En station libre, les articulations coxo-fémorales, fémorotibiales (grasset) et tibio-tarsiennes (jarret) forment des angles obtus. Cuisse : De longueur moyenne, large et fortement musclée. Jambe : Longue, puissante et large par sa musculature nerveuse. Jarret : Puissant, correctement angulé. Il ne doit pas être trop droit. Pieds postérieurs : Légèrement plus longs que les antérieurs, également avec des doigts forts, cambrés et bien serrés.

ALLURES : Le Rottweiler est un trotteur. A cette allure, le dos reste ferme et relativement immobile. L'allure est harmonieuse, franche, puissante et dégagée, avec une bonne amplitude.

PEAU : Sur la tête, la peau est bien tendue ; dans des moments de grande attention elle peut former de légères rides sur le front.

ROBE POIL : La robe est formée par le poil de couverture et le sous-poil. Le poil de couverture est de longueur moyenne, dur au toucher, lisse et bien serré contre le corps. Le sous-poil ne doit pas dépasser le poil de couverture. Les poils sont un peu plus longs aux membres postérieurs

COULEUR : Noire, avec des marques feu bien délimitées d'un ton brunroux soutenu sur les joues, le museau, le dessous du cou, le poitrail, les membres ainsi qu'au-dessus des yeux et en dessous de la racine de la queue.

TAILLE ET POIDS : Hauteur au garrot des mâles : 61 à 68 cm. 61-62 cm : petit ; 63-64 cm moyen ; 65-66 cm : grand (taille souhaitée); 67-68 cm très grand. Poids : 50 kg environ. Hauteur au garrot des femelles : 56 à 63 cm. 56-57 cm : petite ; 58-59 cm : moyenne ; 60-61 cm : grande (taille souhaitée); 62-63 cm : très grande. Poids : 42 kg environ.

DEFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité. • Aspect général : Léger ou levretté ou haut sur pattes ; ossature faible ; musculature légère. • Tête : Tête de chien de chasse ; tête étroite ou légère ou trop courte ou longue ou massive ; front aplati (stop absent ou peu marqué). • Museau : Long ou pointu ; nez busqué ou fendu ; chanfrein concave, convexe ou tombant ; truffe claire ou tachée de ladre. • Lèvres : Flottantes ou roses ou tachées de ladre ; commissure labiale ouverte. • Mâchoires : Mâchoire inférieure étroite. • Denture : Articulé en pince. • Joues : Par trop saillantes. • Yeux : Clairs, trop enfoncés ou à fleur de tête, ronds ; paupières trop lâches. • Oreilles : Attachées trop bas ou lourdes ou longues ou flasques ou portées en arrière ou décollées ou les deux étant portées différemment. • Cou : Trop long ou mince, peu musclé ; présence de fanon ou de peau de gorge trop lâche. • Corps : Trop long ou trop court, étroit. • Dos : Trop long, faible ou ensellé, dos de carpe. • Croupe : Avalée, ou trop courte, ou trop plate ou trop longue. • Poitrine : Cage thoracique à côtes plates ou trop rondes (en tonneau) ou manquant d'ampleur à l'arrière. • Queue : Attachée trop haut ou trop bas. • Membres antérieurs : Serrés ou pas d'aplomb ; épaule droite ; coudes insuffisamment appliqués contre le corps ou décollés ; bras trop long ou trop court ou insuffisamment oblique ; métacarpe trop fléchi ou trop droit ; doigts écartés ou trop plats ou trop arqués ou déformés ; ongles clairs. • Membres postérieurs : Cuisses plates ; jarrets clos, jarrets de vache ou dirigés vers l'extérieur ( en tonneau) ; angles articulaires trop aigus ou trop obtus ; présence d'ergots. • Peau : Peau de la tête ridée. • Poil : Trop mou ou trop long ou trop court ou ondulé : manque de sous-poil. • Couleur : Marques feu de couleur défectueuse ou mal délimitées ou trop étendues.

DEFAUTS ELIMINATOIRES : • Aspect général : Inversion du caractère sexuel marquée ( mâles de type féminin, chiennes de type masculin). • Denture : Prognathisme supérieur ou inférieur, arcade incisive déviée ; absence d'une incisive, d'une canine, d'une prémolaire ou d'une molaire. • Yeux : Entropion, ectropion, yeux jaunes, yeux de couleur différentes (hétérochromie). • Queue : Queue cassée, enroulée, portée fortement déviée latéralement. • Poil : Poil nettement trop long ou ondulé. • Couleur : Non conforme au noir et feu caractéristique du Rottw eiler ; taches blanches. • Comportement : Chiens peureux,craintifs ou couards, ayant peur du coup de feu, agressifs, exagérément méfiants ou manquant d'équilibre nerveux.

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

Matin de Naples

 

Le Matin de Naples est un chien lourd, massif et trapu de grand format. D'un caractère ferme et loyal, pas agressif ou mordant sans raison, protecteur de la propriété et de ses habitants, le Matin de Naples est toujours vigilant, intelligent, noble et majestueux.

MATIN NAPOLITAIN (Matin de Naples - Mastino Napoletano)

ORIGINE : Italie

UTILISATION : Chien de protection et de garde

CLASSIFICATION F.C.I. : Groupe 2 Chiens de type Pinscher et Schnauzer - Molossoïdes - Chiens de Bouvier suisses Section 2.1 Molossoïdes, type dogue Non astreint à une épreuve de travail.

BREF APERCU HISTORIQUE : Le Mâtin napolitain est un descendant du grand molosse romain décrit par Columelle au 1er siècle après J.-C. dans son livre "de re rustica". Répandu dans toute l'Europe par les légions de Rome, avec lesquelles il a combattu, il est à l'or igine de nombreuses races de mâtins dans les autres pays européens. Ayant survécu pendant de longs siècles dans les campagnes au pied du Vésuve et en général dans la région de Naples, il a été re-sélectionné depuis 1947 grâce à la ténacité et au dévouement d'un groupe de cynophiles.

ASPECT GENERAL : Chien lourd, massif et trapu de grand format, dont la longueur du tronc dépasse la hauteur au garrot.

PROPORTIONS IMPORTANTES : La longueur du tronc dépasse de 10% la hauteur au garrot. La longueur de la tête est égale au 3/10 de la hauteur au garrot. Le rapport crâne-museau est de 2 à 1.

COMPORTEMENT ET CARACTERE : D'un caractère ferme et loyal, pas agressif ou mordant sans raison, protecteur de la propriété et de ses habitants, il est toujours vigilant, intelligent, noble et majestueux.
TETE : Courte et massive, avec un crâne large au niveau des arcades zygomatiques ; sa longueur atteint environ les 3/10e de la hauteur au garrot. Peau ample avec rides et plis, dont le plus typique et le mieux marqué part de l'angle palpébral externe pour descendre jusqu'à l'angle labial. Les axes longitudinaux supérieurs du crâne et du museau sont parallèles.

REGION CRANIENNE : Le crâne est large, plat, en particulier entre les oreilles, et, vu de face, légèrement convexe dans sa partie antérieure. La largeur bi-zygomatique dépasse la moitié de la longueur de la tête. Les arcades zygomatiques sont très proéminentes, mais avec des muscles plats. Les saillies des os frontaux sont très développées ; le sillon frontal est marqué ; l'apophyse occipitale est à peine indiquée. Stop : Bien marqué.

REGION FACIALE : Truffe : Placée dans le prolongement du chanfrein, elle ne doit pas déborder sur la ligne verticale antérieure des lèvres ; elle doit être volumineuse avec de grandes nar ines bien ouvertes. Sa couleur est en rapport avec celle de la robe noire chez les sujets noirs, gris-brun foncé chez les chiens d'autre couleur, et marron chez les robes brunes. Museau : Il est très large et haut ; sa longueur correspond à celle du chanfrein et doit être égale au tiers de la longueur de la tête. Les faces latérales sont parallèles entre elles, de sorte que, de face, le museau a une forme pratiquement carrée. Lèvres : Charnues, épaisses et amples, les lèvres supérieures, vues de face, forment à leur point de rencontre un "V" renversé. Le bord inférieur latéral du museau est formé par les lèvres supérieures; leur partie la plus basse est la commissure labiale, avec des muqueuses visibles situées à la verticale de l'angle externe de l'oeil. Mâchoires : Puissantes, avec des os de la mâchoire bien robustes et des arcades dentaires qui s'adaptent parfaitement. La mandibule doit être bien développée en largeur. Dents blanches, régulièrement développées, bien alignées et en nombre complet. Articulé en ciseaux, c'est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées à l'aplomb des mâchoires, ou articulé en pinces, c'est-à-dire que les incisives supérieures sont en contact bout à bout par leur bord libre avec les incisives inférieures. Yeux : Situés sur un même plan frontal, ils sont bien écartés l'un de l'autre ; l'ouverture palpébrale est presque ronde ; le globe oculaire est légèrement enfoncé. Par rapport à la couleur de la robe, la couleur de l'iris est plus foncée. L'oeil peut cependant être plus clair avec les robes de teinte diluée. Oreilles : Petites par rapport au format du chien et de forme triangulaire, elles sont plates, accolées aux joues et attachées audessus de l'arcade zygomatique. Quand elles sont coupées, elles ont la forme d'un triangle presque équilatéral.

COU : Profil : Le profil supérieur est légèrement convexe. Longueur : Plutôt court, il mesure environ 2,8/10 de la hauteur au garrot. Forme : En forme de tronc conique, il est bien musclé. A mi-longueur, le périmètre est égal à environ 8/10 de la hauteur au garrot. Peau : Le bord inférieur du cou est riche en peau lâche qui forme un double fanon bien divisé, mais pas peu fourni ; il part au niveau des branches de la mandibule et ne dépasse pas le milieu du cou.

TRONC : La longueur du tronc dépasse de 10% la hauteur au garrot. Ligne supérieure : La ligne supérieure du dos est droite ; le garrot est large, long et pas très sorti. Dos : Il est large et d'une longueur d'environ 1/3 de la hauteur au garrot. La région lombaire doit être harmonieusement unie avec le dos et la musculature doit être bien développée en largeur. La cage thoracique est ample, avec des côtes longues et bien cintrées. La circonférence du thorax dépasse d'environ 1/4 la hauteur au garrot. Croupe : Elle est large, robuste et bien musclée. Son obliquité par rapport à l'horizontale mesurée sur celle du coxal est d'environ 30°. Sa longueur est égale aux 3/10 de la hauteur au garrot. Les hanches sont protubérantes au point d'atteindre la ligne supérieure lombaire. Poitrine : Elle est large et ouverte avec des muscles pectoraux bien développés. Sa largeur est en rapport direct avec celle du thorax et atteint les 40-45 % de la hauteur au garrot. Le manubrium sternal est situé au niveau de la pointe de l'articulation scapulo-humérale.

QUEUE : Elle est large et grosse à sa racine ; robuste, elle s'amincit légèrement vers son extrémité. En longueur, elle atteint l'articulation du jarret, mais habituellement on la coupe à environ les 2/3 de sa longueur. Au repos elle est portée pendante, en sabre ; en action, elle se relève à l'horizontale ou un peu plus haut que le dos.

MEMBRES ANTERIEURS : Dans l'ensemble, les membres antérieurs, du sol à la pointe du coude, vus de profil et de face, sont verticaux avec une ossature robuste proportionnée au format du chien. Epaules : Leur longueur mesure environ 3/10 de la hauteur au garrot avec une obliquité de 50-60° sur l'horizontale. La musculature est bien développée avec des muscles longs et bien distincts. L'angle de l'articulation scapulohumérale est de l05°-115°. Bras : Il mesure environ 30 % de la hauteur au garrot, son obliquité sur l'horizontale est de 55 - 60° et il est pourvu d'une musculature importante. Coudes : Couverts d'une peau abondante et lâche, ils ne sont pas trop serrés contre la paroi thoracique. Avant-bras : Sa longueur est presque égale à celle du bras. Il est placé en position parfaitement verticale et est doté d'une ossature robuste et d'une musculature sèche et bien développée. Carpe : Bien large, sec et sans nodosités, il prolonge la ligne verticale de l'avant-bras. Métacarpe : Plat, il prolonge la ligne verticale de l'avant-bras. Son inclinaison sur l'horizontale vers l'avant est d'environ 70 à 75°. Sa longueur est égale à environ 1/6 de la longueur du membre du sol jusqu'au coude. Pied : De forme ronde, il est volumineux avec des doigts cambrés et bien serrés. Les coussinets plantaires sont secs, durs et bien pigmentés. Les ongles sont forts, recourbés et de teinte foncée.

MEMBRES POSTERIEURS : Dans l'ensemble, ils doivent être puissants et robustes, en proportion avec le format du chien et capables d'assurer l'impulsion voulue dans les allures. Cuisse : En longueur, elle mesure 1/3 de la hauteur au garrot et son obliquité sur l'horizontale est d'environ 60°. Elle est large avec des muscles gros et saillants, mais nettement détachés les uns des autres. Le fémur et le coxal forment un angle de 90°. Jambe : D'une longueur un peu inférieure à celle de la cuisse et d'une obliquité de 50 - 55°, elle est dotée d'une forte ossature et d'une musculature bien visible. Genou : L'angle fémoro-tibial est d'environ 110 - ll5°. Jarret : Très long par rapport à la longueur de la jambe, sa longueur est d'environ 2,5/10 de la hauteur au garrot. L'articulation tibio-tarsienne forme un angle de 140 - 145°. Métatarse : Robuste et sec, sa forme est presque cylindrique ; parfaitement d'aplomb, sa longueur est d'environ 1/4 de la hauteur au garrot ; d'éventuels ergots doivent être éliminés. Pied : Plus petit que l'antérieur, rond, avec des doigts bien serrés. Coussinets plantaires secs, durs et pigmentés. Ongles forts, recourbés et de couleur foncée.

ALLURES : Elles constituent une des caractéristiques typiques de la race. Au pas, l'allure de type félin à pas de lion, est lente et semblable à celle d'un ours. Le trot est caractérisé par une forte poussée des postérieurs et une bonne allonge des antérieurs Le chien galope rarement ; allures habituelles pas et trot. L'amble est toléré.

PEAU : Epaisse, abondante et lâche sur tout le corps, particulièrement sur la tête où elle dessine de nombreux plis ou rides, et au bord inférieur du cou où elle forme un double fanon.

ROBE NATURE DU POIL : Court, rude et dur, serré, partout d'une longueur égale et uniformément lisse, il est fin et mesure au maximum 1,5 cm. Il ne doit présenter aucune trace de frange.

COULEUR DU POIL : Les couleurs préférées sont gris, gris plombé et noir, mais aussi brun, fauve et fauve intense (cerf), avec parfois, de petites taches blanches au poitrail et à la pointe des doigts. Toutes ces robes peuvent être bringées. On tolère les teintes noisette, gristourterelle et isabelle.

TAILLE ET POIDS : Hauteur au garrot : mâles : 65 - 75 cm femelles : 60 - 68 cm On admet une tolérance de 2 cm en plus ou en moins. Poids : Mâles: 60 - 70 kg Femelles : 50 - 60 kg

DEFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède constitue un défaut qui doit être pénalisé en fonction de sa gravité et de son extension.

DEFAUTS GRAVES : • Prognathisme inférieur prononcé • Queue en trompette • Tailles supérieures ou inférieures aux limites tolérées.

DEFAUTS ELIMINATOIRES • Prognathisme supérieur • Convergence ou divergence accentuée des axes crânio-faciaux ; Chanfrein concave ou convexe ou très busqué ; • Dépigmentation totale de la truffe ; • Dépigmentation totale des deux bords des paupières • Oeil vairon ; • Strabisme ; • Absence de rides, de plis ou de fanon ; • Brachyourie tant congénitale qu'artificielle ; • Taches blanches très étendues ; • Marques blanches en tête.

N.B. : les mâles doivent avoir deux testicules d'apparence normale complètement descendus dans le scrotum.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×